Le Bétis lance enfin sa saison grâce a son nouveau Héro.

Le Bétis accueillait Leganes au stade Benito Villamarin devant 47 000 spectateurs. Pour accueillir Leganes, Rubi a effectué quelques changements par rapport au match précédent face au FC Barcelone. Il passe d’un 4-4-2 à un 4-2-3-1 avec Mandi à la place de Bartra, et Tello par Joaquin. Le Bétis dominateur dans ce match s’est tout de même fait une frayeur. En effet, ils ont été mené dans un premier temps a la 50ème minute par un but de Braithwaite qui profite d’un cadouillage dans la surface. C’est ensuite Loron qui égalise sur un bon centre d’Emerson puis c’est enfin la nouvelle star du club Nabil Fekir qui vient offrir la victoire aux siens. Score final 2-1.

Dans la première mi-temps, le Bétis Séville a été que très peu inquiété, Leganes n’a pas trouvé le cadre en première mi temps, n’a obtenu qu’un seul corner et n’a eu que 25% de possession. Mais le Bétis n’a pas su en profiter pour prendre l’avantage. Canales, Fekir et Joaquin étaient libres de permuter entre eux, mais ça n’a pas suffit à déstabiliser la défense de Leganes. L’ élément le plus dangereux durant ce match est encore Fekir, de part sa capacité à se remettre dans le sens du jeu notamment. Peu de mouvements néanmoins du côté Sévillan, aucun joueur capable de prendre la profondeur ou d’éliminer les défenseurs mis à part Fekir ou Canales… Lainez aurait pu être intéressant dans ce registre. Un manque de réussite est aussi à noter puisque le Bétis a touché à 3 reprises les montants durant le match. La domination côté Bétis est donc vaine car elle ne leur permet pas de prendre l’avantage dans cette mi-temps.

En début de seconde période les Sévillans se projettent moins et ont même quelques soucis à la relance, Fekir est presque obligé de redescendre dans la zone médiane du terrain pour avoir le ballon et pouvoir lancer les attaques. On voit d’ailleurs par la même occasion la difficulté de Mandi et de Sidnei à gérer les profondeurs de part un manque d’anticipation et de vitesse. Les anticipations sont notamment mal gérées car ils se font prendre aussi par les rebonds sur des dégagements anodins. Leganes n’en profite heureusement pas. C’est finalement le but de Braithwaite qui a remis un coup de fouet au Bétis qui a réagis tout de suite dans la foulée par l’intermédiaire de Moron puis Fekir respectivement à la 54éme et 61éme minutes. En fin de rencontre le Bétis recul beaucoup et joue moins haut, ils sont même dominés par Leganes dans le jeu : (16 tirs, 7corners concédés) et Leganes a même obtenu 42% de possession contre 25 en première mi-temps (En première mi-temps Leganes n’avait eu qu’un corner et seulement 3 tirs). Enfin la rentrée d’Iglesias à la 72éme minute a donné un peu d’air au Bétis (2 duels aériens remportés) mais il n’a pas touché assez de ballons.

Afficher l’image source

En conclusion rien n’est arrangé par rapport au match précèdent face au Barça, en effet il y a des phases de possession intéressantes, mais d’autres beaucoup trop attentistes surtout sur le plan défensif ou ils n’effectuent aucun pressing, sans compter que leur bloc n’est parfois pas assez compacte. Ensuite l’homme du match a une nouvelle fois été Fekir côté Bétis comme au match précèdent (il est d’ailleurs homme du match)

Fekir en stats: 4 passes clés soit le plus grand total du match, marqué 1 but, réussi 4 dribbles soit le plus grand total aussi.Il a aussi gagné 9 duels au sol sur 13 qui est aussi le plus grand total du match. Certes ce ne sont que des statistiques mais cela prouve déjà l’importance que Fekir a dans ce Réal Bétis. Il est le second meilleur buteur du club avec 2 buts en 3 matchs.

.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s